Arabes du Christ


" الهجرة المسيحية تحمل رسالة غير مباشرة للعالم بأن الإسلام لا يتقبل الآخر ولا يتعايش مع الآخر...مما ينعكس سلباً على الوجود الإسلامي في العالم، ولذلك فإن من مصلحة المسلمين، من أجل صورة الإسلام في العالم ان .... يحافظوا على الوجود المسيحي في العالم العربي وأن يحموه بجفون عيونهم، ...لأن ذلك هو حق من حقوقهم كمواطنين وكسابقين للمسلمين في هذه المنطقة." د. محمد السماك
L'emigration chretienne porte au monde un message indirecte :l'Islam ne tolere pas autrui et ne coexiste pas avec lui...ce qui se reflete negativement sur l'existence islamique dans le monde.Pour l'interet et l'image de l'Islam dans le monde, les musulmans doivent soigneusement proteger l'existence des chretiens dans le monde musulman.C'est leur droit ..(Dr.Md. Sammak)

samedi 18 avril 2015

Chrétiens d'Orient : serons-nous complices d'un nouveau génocide ? - Aleteia

Chrétiens d'Orient : serons-nous complices d'un nouveau génocide ? - Aleteia
16/4/2015-Chrétiens d'Orient : serons-nous complices d'un nouveau génocide ? - Aleteia

«Arrêtons le double jeu ! En ce moment, on tue à grande échelle à Alep, deuxième ville de Syrie, et personne ne réagit. Pourtant, les évêques d'Alep viennent de lancer un réel cri d'alerte : cela ne peut plus durer ! » . Au lendemain des violences inouïes qui ont ensanglanté les quartiers chrétiens d'Alep, les jours de la Pâque orthodoxe, les 11 et 12 avril dernier (Aleteia), l'Aide à l'Église en détresse (AED) tape à nouveau du poing sur la table.
 
Marc Fromager, le directeur de l'association, dans un nouveau cri de colère, appelle la communauté internationale à un sursaut de conscience face à une situation qui, selon lui, prend de plus en plus l'allure d'un nouveau génocide.
 
Voici sa déclaration, diffusée ce 15 avril 2015 : « Nous sommes face à un nouveau génocide et il ne sert à rien de se disputer sans fin pour savoir si on peut utiliser ce mot, que ce soit pour les Arméniens en 1915 ou pour les chrétiens du Moyen-Orient en 2015. La réalité, c'est que les chrétiens sont en train de disparaître sous nos yeux. Les chrétiens ne sont pas les seuls visés dans ce massacre qui se déroule à Alep mais tous les habitants de la ville. Allons-nous laisser cette population se faire massacrer par les djihadistes sans rien dire et sans rien faire ? Serons-nous complices de cette horreur ? Et après ? Il y a eu Mossoul, maintenant Alep, mais ensuite ? L'Europe ? Le front se rapproche.

L'Aide à l'Église en détresse est particulièrement active sur le terrain : plus de 12 millions d'euros ont été envoyés depuis 2011 pour soutenir les chrétiens en Syrie et en Irak (6 millions dans chaque pays). Depuis quatre ans, la situation ne cesse de se détériorer en Syrie. Il y a déjà 220 000 morts et 12 millions de déplacés, c'est-à-dire plus de la moitié de la population. Qu'attendons-nous pour réagir ? Peut-on continuer à élaborer des stratégies politiques de renversement de régime pour faire plaisir à nos « partenaires » de la péninsule arabique, alors que chaque jour supplémentaire plonge la population locale dans un gouffre toujours plus profond d'horreur et de désespérance ?

Nous demandons :
1. La fin de l'armement et du financement des djihadistes, officiellement modérés ou pas, du Nord-Est syrien
2. La mise en œuvre immédiate d'un cessez-le-feu
3. Une aide d'urgence internationale et massive pour sauver la population d'Alep

Marc Fromager, directeur de l'AED

Pour en savoir plus, lire sur le site de l'AED  leurs récents articles sur la Syrie et se procurer les Actes du dernier colloque de l'AED intitulé : Vers un Moyen-Orient, la fin des chrétiens ?

IC


Envoyé de mon Ipad 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.