Arabes du Christ


" الهجرة المسيحية تحمل رسالة غير مباشرة للعالم بأن الإسلام لا يتقبل الآخر ولا يتعايش مع الآخر...مما ينعكس سلباً على الوجود الإسلامي في العالم، ولذلك فإن من مصلحة المسلمين، من أجل صورة الإسلام في العالم ان .... يحافظوا على الوجود المسيحي في العالم العربي وأن يحموه بجفون عيونهم، ...لأن ذلك هو حق من حقوقهم كمواطنين وكسابقين للمسلمين في هذه المنطقة." د. محمد السماك
L'emigration chretienne porte au monde un message indirecte :l'Islam ne tolere pas autrui et ne coexiste pas avec lui...ce qui se reflete negativement sur l'existence islamique dans le monde.Pour l'interet et l'image de l'Islam dans le monde, les musulmans doivent soigneusement proteger l'existence des chretiens dans le monde musulman.C'est leur droit ..(Dr.Md. Sammak)

samedi 28 janvier 2017

Au moins 100 lieux de culte détruits par Daesh en Irak - International - Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle

Au moins 100 lieux de culte détruits par Daesh en Irak - International - Aleteia : un regard chrétien sur l'actualité, la spiritualité et le lifestyle

Au moins 100 lieux de culte détruits par Daesh en Irak

Dans un message diffusé le 25 janvier, par le biais des moyens de communication du Patriarcat, les paroisses et communautés chaldéennes de par le monde ont été invitées à soutenir financièrement les projets de reconstruction et de restauration envisagés dans les villes de la plaine de Ninive, libérées récemment de Daesh. Au même moment, rapporte l'agence Fides, le patriarche, Mgr Louis Raphaël I Sako, se trouvait en visite dans la zone, où il a prié pour la paix et le retour rapide des refugiés dans leurs maisons.

Selon des informations recueillies par l'agence auprès du Ministère pour les affaires religieuses de la Région autonome du Kurdistan irakien, au moins 100 lieux de culte auraient été vandalisés ou totalement démolis, dont une très grande partie sont des églises chrétiennes.

Les églises retrouvent leurs croix

À Telkeif, l'église du Sacré-Cœur, comme tant d'autres, malgré les terribles conditions dans lesquelles elles ont été laissées par Daesh après plus de deux ans d'occupation, a retrouvé sa croix sur le toit. Le patriarche y a présidé un temps de prière et a évoqué les efforts entrepris pour « accélérer la restauration d'habitations et d'églises endommagées ou détruites » pendant cette période, pour ainsi « permettre le retour de ceux qui désirent revenir dans leurs maisons, abandonnées entre juin et août 2014 devant l'avancée des milices du prétendu État islamique ». En même temps, un message était envoyé à toutes les paroisses et aux communautés chaldéennes de par le monde, « afin qu'elles prennent en charge le soutien financier des projets de reconstruction et de restauration des conditions d'habitabilité des villes libérées de la plaine de Ninive ».

Les premiers fonds, mis à la disposition des villes par le Patriarcat, ont été remis aux comités créés à cet effet : soit quelques 500 millions de dinars irakiens (soit plus de 380.000 euros). Les premières reconnaissances ont montré que Batnaya constitue le centre le plus touché par les dévastations djihadistes et les affrontements. D'autres villes telles que Tesqopa et Telkeif auraient en revanche subi moins de dommages.

Découverte inattendue

À Telkeif, lors de la reconquête, les troupes de l'armée irakienne ont trouvé une chrétienne de 60 ans, Georgette Hanna, qui, n'avait pas réussi à quitter la ville avec les autres membres de sa famille en août 2014. Celle-ci a été recueillie par une famille de voisins musulmans, qui a pris soin d'elle pendant tout ce temps, la cachant dans son habitation.

Les Meilleures Histoires

Donald Trump est un président atypique, personne n'en doutera. Mais il l'est d'autant plus que, contre toute habitude, une grande partie de…



Envoyé de mon iPhone

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.