Arabes du Christ


" الهجرة المسيحية تحمل رسالة غير مباشرة للعالم بأن الإسلام لا يتقبل الآخر ولا يتعايش مع الآخر...مما ينعكس سلباً على الوجود الإسلامي في العالم، ولذلك فإن من مصلحة المسلمين، من أجل صورة الإسلام في العالم ان .... يحافظوا على الوجود المسيحي في العالم العربي وأن يحموه بجفون عيونهم، ...لأن ذلك هو حق من حقوقهم كمواطنين وكسابقين للمسلمين في هذه المنطقة." د. محمد السماك
L'emigration chretienne porte au monde un message indirecte :l'Islam ne tolere pas autrui et ne coexiste pas avec lui...ce qui se reflete negativement sur l'existence islamique dans le monde.Pour l'interet et l'image de l'Islam dans le monde, les musulmans doivent soigneusement proteger l'existence des chretiens dans le monde musulman.C'est leur droit ..(Dr.Md. Sammak)

dimanche 24 décembre 2017

TERRE SAINTE - Commentaires d’un missionnaire présent à Jérusalem après le vote contraire de l’ONU à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël

 
Jérusalem (Agence Fides) – Le vote de l’ONU sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël « a attesté l’isolement des Etats-Unis et se trouve naturellement accueilli comme une victoire par tous ceux qui ont à cœur la cause palestinienne. Les Eglises et communautés chrétiennes de Terre Sainte n’ajouteront probablement pas de commentaires aux résultats du vote mais elles ont déjà manifesté ces jours derniers de manière unanime leur contrariété face aux déclarations de l’Administration américaine concernant la Ville Sainte ». 
C’est ce que souligne dans un entretien accordé à l’Agence Fides, le Père Frans Bouwen, missionnaire des Pères blancs, qui vit et œuvre depuis 48 ans à Jérusalem.
Par 128 votes contre 9 et 35 abstenus, l’Assemblée général des Nations unies a approuvé le 21 décembre la motion condamnant la décision américaine de transférer son Ambassade de Tel Aviv à Jérusalem et de reconnaître la Ville Sainte comme capitale de l’Etat d’Israël.
Le missionnaire et chercheur belge, membre de la Commission mixte de dialogue théologique entre l’Eglise catholique et l’Eglise orthodoxe, remarque également que les communautés chrétiennes historiques liées à la réforme, comme les luthériens et les anglicans, ont exprimé leur contrariété à la décision américaine. Les groupes chrétiens évangéliques liés à l’organisation Christian Embassy, depuis toujours favorables aux choix politiques d’Israël – rappelle le Père Bouwen – « représentent un réseau international. Ils organisent à Jérusalem de grands pèlerinages à l’occasion de la fête juive de Sukkot mais ils n’ont pas beaucoup de fidèles en Terre Sainte ».
Au cours de ces dernières heures, le cheick Mohammed Hussein, grand mufti de Jérusalem, a critiqué l’ouverture d’une nouvelle synagogue dans le tunnel sis le long du Mur des Lamentations, qu’il a qualifié de violation du statu quoi réglementant la coexistence religieuse et la gestion des Lieux Saints au sein de la Vieille ville de Jérusalem. (GV) (Agence Fides 22/12/2017)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.