Arabes du Christ


" الهجرة المسيحية تحمل رسالة غير مباشرة للعالم بأن الإسلام لا يتقبل الآخر ولا يتعايش مع الآخر...مما ينعكس سلباً على الوجود الإسلامي في العالم، ولذلك فإن من مصلحة المسلمين، من أجل صورة الإسلام في العالم ان .... يحافظوا على الوجود المسيحي في العالم العربي وأن يحموه بجفون عيونهم، ...لأن ذلك هو حق من حقوقهم كمواطنين وكسابقين للمسلمين في هذه المنطقة." د. محمد السماك
L'emigration chretienne porte au monde un message indirecte :l'Islam ne tolere pas autrui et ne coexiste pas avec lui...ce qui se reflete negativement sur l'existence islamique dans le monde.Pour l'interet et l'image de l'Islam dans le monde, les musulmans doivent soigneusement proteger l'existence des chretiens dans le monde musulman.C'est leur droit ..(Dr.Md. Sammak)

mercredi 20 décembre 2017

TERRE SAINTE - Déclarations du Président palestinien aux représentants des Eglises et communautés chrétiennes de Terre Sainte concernant la défense des Lieux Saints de Jérusalem
 
Ramallah (Agence Fides) – « Le monde et le droit international reconnaissent Jérusalem est comme Etat de Palestine et nous demeurerons unis dans la défense de Jérusalem, des terres et des propriétés chrétiennes et islamiques ». C’est en ces termes que le Président palestinien, Abu Mazen (Mahmud Abbas), s’est adressé à une trentaine de Chefs et de représentants des Eglises et communautés chrétiennes de Terre Sainte qu’il a reçu à Ramallah pour l’échange de vœux en vue des prochaines fêtes de Noël. « Certaines déclarations récentes visent à nier notre histoire mais ceci est notre terre et les palestiniens continueront à lutter de manière pacifique » a ajouté Abu Mazen, se référant implicitement à la décision de l’administration américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël. Dans son discours, il a également rappelé la coordination constante avec la Monarchie jordanienne en ce qui concerne la protection des Lieux Saints chrétiens et musulmans de Jérusalem, à commencer par la mosquée d’al Aqsa et par le Saint Sépulcre.
En réponse au discours présidentiel, le Patriarche grec orthodoxe de Jérusalem, Théophile III, a insisté sur la nécessité – soutenue par toutes les Eglises et communautés chrétiennes locales – de protéger le statu quo de la Ville Sainte contre toute violation unilatérale, remerciant le Président M. Abbas pour la sollicitude démontrée dans le soutien apporté à la présence chrétienne en Terre Sainte. Le Président palestinien a été invité à participer aux liturgies solennelles qui seront célébrées par l’Eglise catholique de rite latin et par le Patriarcat grec orthodoxe à l’occasion de Noël, suivant leurs calendriers liturgiques respectifs. (GV) (Agence Fides 19/12/2017)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.