Arabes du Christ


" الهجرة المسيحية تحمل رسالة غير مباشرة للعالم بأن الإسلام لا يتقبل الآخر ولا يتعايش مع الآخر...مما ينعكس سلباً على الوجود الإسلامي في العالم، ولذلك فإن من مصلحة المسلمين، من أجل صورة الإسلام في العالم ان .... يحافظوا على الوجود المسيحي في العالم العربي وأن يحموه بجفون عيونهم، ...لأن ذلك هو حق من حقوقهم كمواطنين وكسابقين للمسلمين في هذه المنطقة." د. محمد السماك
L'emigration chretienne porte au monde un message indirecte :l'Islam ne tolere pas autrui et ne coexiste pas avec lui...ce qui se reflete negativement sur l'existence islamique dans le monde.Pour l'interet et l'image de l'Islam dans le monde, les musulmans doivent soigneusement proteger l'existence des chretiens dans le monde musulman.C'est leur droit ..(Dr.Md. Sammak)

samedi 26 janvier 2019

ASIE/LIBAN - Prière des Eglises du Proche-Orient pour l’unité et l’avenir des chrétiens


 
Beyrouth (Agence Fides) – « A qui intéresse que cette région soit vidée des chrétiens qui ont contribué à la créer ? » c’est ce que s’est demandé le Patriarche syro orthodoxe d’Antioche, Ignace Ephrem II, dans le cadre d’une intervention tenue le 22 janvier au début de la réunion du Comité exécutif du Conseil des Eglises du Proche-Orient, réuni au Liban en concomitance avec la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens. A la réunion, tenue au siège patriarcal syro orthodoxe d’Atchaneh, participent notamment Souraya Bechealany, du Secrétariat général du Patriarche de Babylone des Chaldéens, S.Em. le Cardinal Louis Raphael I Sako, et Habib Badr, pasteur de l’église évangélique nationale de Beyrouth. A cette occasion, a expliqué dans son intervention introductive Soraya Bechealany, la réflexion théologique et pastorale commune sera centrée sur la justice en tant que fondement de la paix. Le Patriarche syro orthodoxe d’Antioche a, quant à lui, réaffirmé dans son intervention que l’avenir des chrétiens du Proche-Orient consiste à « vivre avec les musulmans » sur la base du respect réciproque et du partage des mêmes droits.
Dans le cadre des sessions de travail du Conseil, chefs et représentants des Eglises du Proche-Orient présents à Atchaneh ont également partagé une célébration œcuménique en l’église Saint Sévère en signe de communion avec la semaine annuelle de prière pour l’unité des chrétiens. (GV) (Agence Fides 23/01/2019

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.